Blabla-voiture – le covoiturage au Togo

Blabla-voiture – le covoiturage au Togo

Je reviens tout juste d’un séjour au nord du Togo. Si vous n’êtes jamais venu au Togo, sachez que la distance de Lomé (la capitale) à Kara (située au Nord) peut vous prendre au minimum 8h de temps si vous ne rencontrez pas trop d’embûches sur votre chemin. Avec les transports en commun, c’est pire, nous sommes partis pour sacrifier la journée, mais ne soyons pas trop grincheux, le paysage est assez sympa, les montagnes, la faille d’alédjo, les villageoises qui vous disent bonjour avec des plateaux de poissons fumées à chaque arrêts, bref…

Mais une chose qui m’est arrivée récemment, une semaine avant mon voyage, j’ai reçu un mail ciblé d’un entrepreneur qui parlait de ses services de co-voiturage au Togo. J’étais plutôt ahuris, et impressionné par la géolocalisation de cette startup. J’ai donc tenté ma chance, et hop ! Je suis tombé sur un voyageur qui a accepté de me prendre pour à peine 3 000f cfa (quoi pratiquement 5€?).

J’ai donc décidé de rencontrer l’initiateur Jean Konutsè de blabla-voiture, après quelques 20 minutes d’échanges, voici un résumé de la vidéo qui en résulte.

Du coup vous pouvez désormais télécharger l’application du service blabla-voiture sur Play Store il vous suffit de rechercher Blabla-voiture.

 

Il faut préciser que Blabla-voiture est mis à disposition par la société CISCO FINANCES; elle permet de mettre en relation des conducteurs et des passagers se déplaçant dans une même direction et désireux de partager un même véhicule. Ce service a vocation à s’appliquer aussi bien sur des trajets du territoire que vers les pays limitrophes (Ghana, Bénin, Burkina-Faso) en partant du Togo, que les trajets soient réguliers ou uniques.

Il est rappelé que l’utilisation de ses services est réservée aux personnes majeures. Afin que tous les acteurs partagent leurs trajets dans la bonne humeur et avec des personnes de confiance, la start-up s’engage à faire signer cette charte aux utilisateurs afin que les règles du covoiturage soient respectées.

 

 

No votes yet.
Please wait...