L’argent fait-il vraiment le bonheur ?

L’argent fait-il vraiment le bonheur ?

[emaillocker id= »824″] [/emaillocker]

 

S’il y ‘a un livre d’un de mes mentors qui m’a fait traverser des années, c’est celui de Jacques Séguéla « L’argent n’a pas d’idées, seules les idées font de l’argent ». Cet icône de la publicité en France a été pour moi le driver de mes motivations, et celui qui m’a fait comprendre pourquoi il fallait que j’entreprenne.

En résumé, dans son livre, voici les 10 commandements d’un fils de pub:

1. Créer, c’est s’aventurer;
2. Créer, c’est une guerre;
3. Créer, c’est penser à l’envers;
4. Créer, c’est accepter l’erreur;
5. Créer, c’est aller au fond;
6. Créer, c’est évangéliser;
7. Créer, c’est prévoir;
8. Créer, c’est muter;
9. Créer, c’est conquérir;
et enfin 10. Créer, c’est fou.

Pour lui les idées sont comme les spermatozoïdes, Il en est des millions, mais seulement l’un deux franchit les barrières de la vie. Créer, c’est faire exister ce petit bébé-idée. Ce rêveur éveillé m’a donné une leçon de vie en égrenant ses recettes de création. C’est comme cela que j’ai atterri devant un jury de professeurs pour décrocher la note de 18/20, après la présentation de mon mémoire en année de Licence en Publicité et Arts Graphiques. Une soutenance qui m’a pas laissé pareils juste après. Le thème abordé était « Stratégie de lancement en ligne d’un magazine dans le paysage de la presse togolaise : Cas du Webzine INFLUENCE », mais j’y reviendrai plus tard, pour l’instant recentrons le débat.

 

L’argent ne fait pas le bonheur.

Désolé, on vous a menti, l’argent contribue au bonheur. Oui je sais, Alpha Blondy devrait me regarder en ce moment avec un flingue

Le bonheur est tout d’abord quelque chose de relatif, il a été prouvé que lorsque vous êtes très pauvre et que vous accédez à un statut de classe moyenne, en effet vous allez sentir une certaine lancée vers le bonheur, mais par contre de la classe moyenne à champagne et caviar, maison avec vue sur la mer, etc… ne vous rendra pas plus heureux. Contrairement à ce que beaucoup croient, la vraie richesse n’est pas une question d’épaisseur du porte-feuille, ni du nombre de zéro de son compte en banque, c’est d’abord un état d’esprit. On dit pas des gens qu’ils sont riches parce qu’ils ont du GROS ARGENT, on dit qu’ils sont riches parce qu’ils le sont eux même de l’intérieur donc n’ont rien à envier à crésus. Ces personnes sont dotées de spontanéité, curiosité, confiance, plaisir, joie de vivre de gosse, cumulés à l’expérience, au discernement et à la sagesse d’un adulte. Ces gens sont sources de positivité et de motivation à leur entourage, et elles ont sur préservé cette richesse émotionnelle depuis l’enfance, ce qui fait qu’elles manifestent naturellement de la richesse dans leur quotidien et dans celle des autres.

D’un autre angle on a ceux pour qui l’argent est un produit miracle qui va vous permettre de vivre enfin la vie qui vous a été destinée, l’erreur la plus commise par bon nombre de personne est de croire que lorsqu’elles auront 1 milliard de patrimoine, fini les soucis, et elles seront plus heureux. Il est vrai que l’argent achète bien des choses; il peut entre autre acheter le sexe mais, il n’achète pas l’amour, ni le bonheur. Il peut acheter une maison mais pas la joie d’y vivre. J’ai connu des gens qui ont beaucoup d’argent et qui auraient toutes les raisons du monde d’être heureux, mais ne le sont pas. Ils n’ont pas compris que les sentiments ne s’achètent pas, ils se vivent!

J’ai lu bon nombre de livres qui ont été publiés sur l’art de faire de l’argent, et beaucoup d’articles autour de la question sur internet. Ces livres contiennent des témoignages d’hommes et de femmes qui sont devenus riches et qui racontent comment ils ont fait fortune! Puis au fur et à mesure que je me cultivais, je me suis rendu compte que dans mon entourage beaucoup connaissaient l’existence des ces bouquins, et pourtant la majorité de mes proches qui lisaient ces livres ne devenaient pas plus riches ! Pourquoi? Parce que les croyances restrictives acquises des générations précédentes et qu’ils maintiennent dans leur esprit sont en contradiction avec ce qui a été écrit dans ces livres. Ces contradictions s’expriment avec des expressions telles que : « On ne peut pas tout avoir dans la vie. Il faut se contenter de ce que l’on a. Lorsque tu es né pour un petit pain tu restes avec un petit pain. À trop vouloir on perd tout, etc. », moi par exemple, ma mère me répétait souvent que l’argent ne tombe pas du ciel, et mon père que tout se mérite dans la vie. Aujourd’hui je me rend compte qu’ils avaient pas forcément raison, pour ma mère, l’argent tombe du ciel à ceux qui savent le ramasser, il faut juste savoir planter son arbre, le laisser pousser, et attendre patiemment la cueillette, et quand à mon père, on obtient pas ce que l’on mérite, mais on obtient ce que l’on DEMANDE.
En même temps je compte pas me faire que des amis du Peace and Love, en affirmant que l’argent ne fait pas le bonheur. L’argent, c’est important.

 

Si l’argent ne fait pas le bonheur, qu’est qu’il le fait ?

C’est une évidence, certaines personnes arrivent à subsister avec le peu qu’elles ont. Comme le dit l’expression : « Ce qu’il faut pour ne pas mourir ». Soyons rationnel, en se disant que l’argent n’est pas indispensable, on peut pas être sûr d’en gagner en même temps. Je ne parle pas de ceux qui désirent être milliardaire, sans objectifs précis mais de ceux qui désirent le strict minimum pour réaliser tous leurs projets et s’épanouir dans la société (en même temps ceux qui parlent de millions de milliards mais sans affirmer le pourquoi ils désirent obtenir ces sommes, c’est quoi le projet ?). Le secret est simplement de savoir ce que vous ferez une fois que vous serez entré en possession de cette somme, afin de mieux gérer ce paquet. L’argent ne fait pas le bonheur, mais il est un outil pour, tantôt en forme sonnante et trébuchante, tantôt en papier pour avoir des ingrédients indispensables au bonheur. Des ingrédients tels que :

  • La liberté
    L’un des axes les plus sensibles de l’indépendance financière, parce que je reste convaincu qu’avoir de l’argent nous permet d’avoir plus de temps à passer avec ses proches, ses parents, ou sa famille. Avoir du GROS ARGENT sur son compte nous éloigne de la crainte du chômage, et des moments difficiles dus au manque de moyens financiers.
  • La santé
    Un point souvent négligé mais qui doit être l’un des plus importants, parce que sans la santé, pas de liberté. « J’me demande c’qui est l’pire : Vivre handicapé ou s’prendre 110 ans ferme » dixit SAM’S (Rappeur du Label Bomayé Muzik). Si j’hésite pas à investir dans ce que je consomme, c’est parce que j’ai pri conscience que je suis mon premier actif. Je contrôle ce que je consomme, parce que nous sommes ce que nous mangeons. Faire du sport et s’alimenter de la meilleure façon ça a un prix. Déjà 10 Millions de personnes dans le monde sont touchées par un AVC (Accident Cardio-Vasculaire), autrement dit près de 28% des causes de mortalités au monde. S’il y a un point sur lequel je ne lésine pas c’est bien ma propre santé.
  • Une vie formidable
    J’ai trop de rêves de gosse à réaliser, saut en parachute, escalader d’autres montagnes à part celles de la réserve de la Kéran, rouler sur le London Bridge, un séjour dans un SPA à Honolulu (aller savoir pourquoi!), aller en boite à Dubaï, suivre un match de la NBA depuis les gradins … des choses folles et dingues (dites moi en commentaire quel est le dernier rêve de gosse que vous avez réalisé ?), mais est ce que c’est bien vital tout ça ? Dans la vie ce qu’on fait c’est surtout vivre des expériences, pas seulement avoir beaucoup d’argent forcément mais vivre des moments de vie qui vont nous rendre plus heureux. L’argent n’est qu’un outil qui nous permet d’atteindre ces objectifs.
  • Investir en soi
    « Se payer en premier »: vous avez surement entendu cette expression sortir de la bouche de certains Guru ou Coach, spécialistes dans le développement personnel. Quoi que certains  »Guru » hypocrites ne vous le disent pas, c’est utopique de se payer en premier lorsque vous recevez un salaire et vous attendez la fin du mois pour vous offrir un zeste de sourire. Livres, formations, seminaires, études, … c’est bien beau aujourd’hui il y a internet, beaucoup de ressources sont gratuites, mais la véritable connaissance a un coût. Il vous faut plus d’argent pour posséder une connaissance accrue dans un domaine et vous spécialiser afin de la monétiser plus tard. Etre « Youtube Addict » seul ne suffit pas.
  • Posséder un confort
    Je ne parle pas forcément d’un domaine avec une villa de 109 pièces (12 chambres, 21 salles de bain, une salle à manger pouvant accueillir 100 invités), un bowling, un théatre, attendez c’est pas tout, avec la plus grande piscine du monde mesurant 1300m²,  comme la grande maison que Rick Ross s’est offert en Georgie, non loin de là. Mais de ne pas vivre non plus toute sa vie dans son petit studio. On peut savoir vivre dans de très bonnes conditions quand on sait gérer correctement ses revenus.
  • Le pouvoir d’offrir
    https://media.giphy.com/media/3o7TKwxC2qCQ9bU7kY/giphy.gif

    Quand je parle « d’offrir », je parle surtout des moments de joies qu’on peut donner à ses proches, ses enfants, sa famille. En même temps c’est logique, si on veut donner du love, il faut déjà en posséder suffisamment. On peut bien transmettre un sourire gratuitement sans mettre un sous à notre action, mais il faut bien l’avouer avec de l’argent investi derrière il y a tout un charme. En fait donner nous rend plus heureux, selon une expérience. Et si on veut donner à des associations, et des organismes, il faut déjà commencer par soi-même et par sa famille.

En résumé, l’argent c’est bien, mais c’est un outil qui vous procure le bonheur dont vous avez besoin quand vous l’utilisez avec le cœur, vous le gagner en faisant ce que vous aimez, et vous savez comment le dépenser.  Mais connaissez vous déja les 4 piliers d’enrichissement qui vous mèneront à la réussite ?

Rating: 5.0. From 2 votes.
Please wait...